L’habilitation électrique pour les artisans

Pour la plupart des entreprises de taille moyenne et importante, l’habilitation électrique est rentrée dans les moeurs et est devenue une habitude. Pour les toutes petites entreprises et les artisans, cela reste plus délicat. Beaucoup ont fait l’effort de cette formation mais il y a encore des entreprises qui restent dans l’ignorance des risques en cas d’accident et des règles établies.

A quoi sert l’habilitation électrique ?

C’est un document qui établit la reconnaissance par l’employeur de l’aptitude d’un salarié à réaliser certaines tâches en toute sécurité vis à vis du danger électrique. Ce document est obligatoire et son absence qualifie systématiquement la responsabilité pénale du chef d’entreprise en cas d’accident.

Qui est concerné ?

Toutes les activités qui se passent dans un environnement électrique sont concernées par ce document. Ce ne sont pas forcément des travaux d’électricité mais toutes les tâches possibles dans un lieu qui présente un danger électrique. Un peintre qui intervient dans un poste de transformation doit être habilité. Il va sans dire qu’un grand nombre de personnes est concerné. Un terrassier qui creuse une tranchée est concerné. Ainsi qu’un conducteur d’engin qui a le bras de son tractopelle à proximité de fils électriques. Mais aussi un architecte, un décorateur d’intérieur qui aura besoin de faire une toute petite intervention , un tapissier qui devra démonter un interrupteur…etc.

habilitation électrique artisans

 

Seuls les employés sont concernés par cette mesure. Un artisan qui n’a pas d’employé n’a pas besoin de s’habiliter lui même. Il engage en quelque sorte sa propre responsabilité. Mais s’il a ne serait-ce qu’un apprenti il doit l’habiliter pour certaines tâches.

Que faut il faire pour être habilité ?

habilitation électrique artisansL’habilitation électrique doit être établie après une formation. Celle ci est courte et légère mais donnera toutes les règles de sécurité pour travailler dans une situation de risque électrique. C’est un investissement modique par rapport aux risques physiques et légaux encourus. Et c’est aussi une formation profitable qu évitera bien des erreurs.

L’idéal est de s’adresser à une entreprise ou un organisme extérieur qui dispense cette formation. Les entreprises spécialisées dans la gestion du risque, du diagnostic sécurité ou du contrôle technique ont un panel de savoir faire et une expérience des situations risques qui en faisaient des interlocuteurs tous désignés pour dispenser ce genre de formation.

Ainsi, par exemple, le groupe Qualiconsult, un des leaders francais de la gestion des risques a développé une offre de formations à l’habilitation électrique que vous trouverez en consultant ce lien : http://missions.groupe-qualiconsult.fr/habilitation-electrique/

La sécurité électrique concerne tout le monde : les petites entreprises comme les plus grandes. Les conséquences sont trop lourdes en cas d’accident pour traiter ce risque à la légère. Une formation spécifique à la sécurité est non seulement obligatoire mais c’est aussi un vrai investissement pour la santé de ses collaborateurs.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article est présent dans la catégorie : Actualités. Ajoutez le à vos favoris avec ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *