En quoi consiste le tannage d’un cuir ?

La rue des artisans procède à ce travail du cuir pour chaque peau possédée donc on peut en déduire qu’elle possède son importance. Cependant, il est intéressant de connaître exactement quelles tâches sont effectuées pendant cette étape.

Les différents types de tannage

cuirLe but du tannage est de traiter la peau contre la putréfaction mais aussi de permettre une certaine élasticité, un assouplissement de la peau. Le tannage minéral se fait à partir de sels d’aluminium et de chrome. Il est largement choisi pour les bons résultats qu’il présente et pour le gain de temps obtenu.

Le tannage végétal est en effet plus lent car cela dépend de l’épaisseur du cuir et il utilise des tanins de différentes espèces ainsi que des corps gras pour obtenir une souplesse très intéressante à travailler par la suite. Les deux techniques ont donc leur intérêt et pourront être utilisées par alternance selon le type de peau à traiter.

Les étapes suivantes

La rue des artisans se charge également du travail de teinture où la peau est alors plongée dans un bain chaud avec des colorants acides. De nombreuses couleurs sont aujourd’hui disponibles, ce qui demande une véritable expertise en matière de tannage. La teinture est importante car elle permet de ne pas se faire qu’en surface mais de bien pénétrer toute la peau, même en épaisseur.

Après la teinture, le travail de presse est essentiel car il va permettre de conserver toutes les caractéristiques obtenues grâce au tannage afin que la peau soir prête à être séchée. On appelle alors cette technique la mise au vent qui va complètement lisser la peau, affiner le grain du cuir et atténuer les rides présentes sur la peau. Il s’agit donc d’une étape importante à ne pas négliger.

 

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article est présent dans la catégorie : Mode. Ajoutez le à vos favoris avec ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *