Élever des poules pondeuses : le guide complet

Les différents scandales alimentaires de ces 20 dernières années nous ont amenés à réfléchir sur notre alimentation. Puis, de fil en aiguille, beaucoup ont décidé d’agir en se mettant au Bio. Galvanisé par ce mode de vie sain, l’élevage a gagné de plus en plus de terrain. L’aviculture a notamment pris une ampleur particulière après l’histoire des œufs aux fipronil et celle des poulets aux dioxines. Élever des poules pondeuses est une solution pour consommer des œufs frais et du poulet dont la provenance est sûre. Même si l’on dit que ce n’est pas très compliqué, on ne s’improvise pas aviculteur du jour au lendemain. Pour faire les choses dans les normes, suivez donc ce guide.

poules pondeuses

Avantages de se mettre à l’élevage des poules pondeuses

Se mettre à l’élevage des poules est un acte écologique. En effet, vous mangerez ainsi des produits bio. Mais en plus, la poule participe grandement à vous débarrasser de vos déchets. Une poule bien entretenue donne en moyenne 250 œufs frais par an. En outre, la consommation de sa chair sera pour vous on ne peut plus sûre.

Étant omnivore, la poule facilite la gestion et le traitement des déchets alimentaires. Les épluchures, les restes de repas constitueront désormais leur repas. Deux poules pourront vous délester de 150 kg de déchets en un an.

Grande amatrice de limaces et autres insectes nuisibles, elle s’apparente à un insecticide naturel.

Si vous la laissez en liberté dans votre jardin, elle vous servira également de désherbant sur pattes et d’engrais naturel.

Effectivement, comme elles grattent la surface supérieure de la terre, les mauvaises herbes n’ont pas le temps de se former.

Leurs excréments quant à eux sont richement composés d’azote, phosphore, calcium et potassium. Qu’ils soient utilisés en compost ou directement sur vos plantes, ils les rechargeront parfaitement en énergie.

L’élevage des poules contribue aussi à la responsabilisation des enfants. Si la poule est un animal attachant pour eux, elle a pourtant le pouvoir de repousser les petits serpents.

poules pondeuses

Déterminer leur nombre et choisir la race

Le nombre de poules que vous prendrez sous votre aile dépend de plusieurs facteurs. Premièrement, vous devez voir de combien d’espace vous disposez. Vous devez prendre en compte à la fois de l’espace extérieur et intérieur dans lequel elles évolueront.

Ensuite, sachez que le mieux est d’y aller doucement, mais sûrement. Commencez donc par un élevage constitué de 2 poules. Cela vous permettra entre autres de vous familiariser avec l’aviculture. Pour obtenir des conseils précis pour éleveur amateur, il est fortement conseillé de vous inspirer du site Poulailler.org.

En ce qui concerne la race, le choix sera encore une fois déterminé par la surface sur laquelle les poules pourront s’ébattre. Si l’espace est restreint, les poules naines sont les plus recommandées. Dans ce cas, prenez la Bantam de Pékin et celle de Soie. Cette paire de poules n’a pas le besoin impérieux de gratter le sol. Et elles produisent respectivement 140 et 250 œufs l’an.

Si vous pouvez vous permettre un grand élevage et ainsi obtenir plus d’œufs, les poules de souche fermière vous conviendront. Elles sont aussi connues sous les appellations de poule rousse, poule noire, poule blanche, poule gris cendré ou encore poule coucou. Elles peuvent donner jusqu’à 300 œufs par an.

poulailler en kit

Entretenir et protéger ses poules

On sait maintenant que la poule est omnivore. Cependant, pour optimiser ses capacités de ponte, un apport riche en protides est conseillé. La qualité des œufs dépend en majeure partie de la nourriture de vos poules.

Elles prennent déjà vos restes, mais il est bon de leur fournir une alimentation spécifique. Donnez-leur donc des graines entières de pois, soja, lin, tournesol et colza pour les protéines. Pour un meilleur rendement, rajoutez-y également des céréales telles que blé, maïs ou avoine.

Pour abriter vos poules, un poulailler est nécessaire. Vous pouvez vous mettre à bricoler vous-même le poulailler ou acheter un poulailler en kit. Cependant, veillez à respecter scrupuleusement les recommandations du bien-être animal pour l’habitat de vos poules. Cela pour qu’elles puissent s’y épanouir.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article est présent dans la catégorie : Tendances. Ajoutez le à vos favoris avec ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.