Comment financer un projet de construction ?

Comment financer un projet de construction à l’île Réunion 

Vous rêvez de devenir propriétaire ? Se lancer dans un projet de maison nécessite du financement ! Pour la plupart des particuliers, l’étape du financement constitue un véritable casse-tête. Alors, avec vos revenus modestes, vous vous posez logiquement la question. Découvrez ici quelques idées de financement pour construire votre maison des fondations aux plafonds !

Savoir ce que vous voulez construire

Un projet de construction représente un investissement lourd. Il est donc primordial de délimiter dans un premier les contours de votre projet de construction. À terme, ceci vous permettra d’identifier la meilleure solution de financement parmi celles qui existent. Alors, souhaitez-vous construire une maison R+1 ou R+2 conforme aux nouvelles normes énergétiques ou pas ? Pour savoir comment faire ici, posez-vous les bonnes questions afin de modéliser votre projet.

Une fois cette étape satisfaite, vous devez plancher sur l’estimation du montant de l’investissement. Ainsi, en fonction de votre projet, le montant ne sera pas le même. Par exemple, si vous souhaitez bâtir une maison R+1, non seulement vous devez estimer le montant correspondant à l’achat du terrain, mais aussi celui relatif à la construction de l’ouvrage. Mais ce n’est pas tout, rajoutez aussi les frais comme :

· l’assurance dommages-ouvrage ;

· les frais de notaire ;

· les frais de dépôt du permis de construire, etc.

Sur l’ile de La Réunion, par exemple, vous devez débourser entre 140 et 360 € le prix du m², pour l’achat du terrain selon la région. Un projet de construction de ce type nécessite l’intervention d’un architecte par ailleurs. Le budget peut ainsi s’alourdir. Dès lors, trouver des sources de financement s’avère déterminant !

Comment financer un projet de construction à la Réunion ?

Malgré votre ambition, les moyens de financement sur fonds propres ne suffisent pas. Pas de panique ! Vous disposez d’une diversité de moyens pour parvenir à vos fins.

Optez pour le PEL

Particulier, vous avez la possibilité de constituer un apport personnel grâce au Plan Épargne Logement (PEL) proposé par les banques. En effet, dans l’optique de vous offrir une maison personnelle d’ici quelques années, vous pouvez d’ores et déjà mettre la main à la patte pour constituer un apport mensuel pour ce projet immobilier. Pour un montant équivalant au minimum à 45,00 € et au bout de 3 ans, vous pouvez obtenir un prêt épargne logement (PEL) à un taux préférentiel et pour un montant maximum de 92 000 €. Il s’agit d’une méthode progressive pour vous constituer un capital sereinement.

Recherchez le crédit CITE

Pour bénéficier de ce financement, lancez-vous dans la construction d’un bien immeuble en adéquation avec les nouvelles normes énergétiques de votre case. Avec un projet immobilier orienté performances énergétiques, vous bénéficierez du Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE). Concrètement, le mécanisme du CITE permet de déduire de l’impôt sur le revenu, une partie des dépenses comptant pour vos travaux énergétiques. Néanmoins, pour être éligible à ce financement, vous devez confier vos travaux à une entreprise qui bénéficie de la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Vous pourrez ainsi obtenir une TVA à taux réduit de 5,5 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.