Les humidificateurs d’air sont-ils dangereux ?

Comme on peut facilement le deviner, le rôle des humidificateurs est d’ajouter de l’humidité à l’air. Ce qui peut être bénéfique pour les personnes présentant des symptômes de difficultés respiratoires ou une peau sèche. Il existe plusieurs façons d’utiliser les humidificateurs à la maison ou au bureau, mais cela présente également certains risques.

Dans cet article, découvrez les avantages des humidificateurs, comment les utiliser correctement et les précautions à prendre.

Les avantages d’un humidificateur

Les avantages d'un humidificateur

Prévenir la grippe

Une étude réalisée par le NIOSH ou « National Institute for Occupational Safety & Health » démontre que l’utilisation d’un humidificateur d’air peut réduire considérablement les risques de grippe. En effet, après avoir ajouté le virus de la grippe à l’air avec une toux simulée, les chercheurs ont constaté que des niveaux d’humidité supérieurs à 40 % désactivaient rapidement les particules virales. Cela les rend beaucoup moins susceptibles d’être infectieuses.

Dégager les voix respiratoires

L’air sec peut provoquer une toux sèche et improductive. L’ajout de vapeur d’eau dans l’air peut faire entrer plus d’humidité dans les voies respiratoires mais également dégager ces dernières. Ce qui peut rendre la toux plus grasse et donc moins désagréable, voire, moins douloureux. Une toux productive libère un flegme piégé ou collant facilitant l’expectoration des muqueuses qui gênent les poumons.

Cela peut également être bénéfique pour les personnes souffrants de problèmes d’allergies chroniques notamment l’allergie aux acariens, à la poussière ou au pollen.

Réduire le ronflement

L’augmentation de la quantité d’humidité dans l’air peut également réduire le ronflement. Si l’air est sec, les voies respiratoires d’une personne sont susceptibles de ne pas être suffisamment lubrifiées, ce qui peut aggraver le ronflement.

L’ajout d’humidité à l’air à l’aide d’un humidificateur pendant la nuit peut aider à soulager certains symptômes.

Garder la peau et les cheveux en santé

La peau, les lèvres et les cheveux deviennent secs et fragiles en hiver. Cela est souvent dû au fait que la plupart des unités de chauffage pompent de l’air chaud et sec pour chauffer la maison. Cependant, outre l’air asséchée qui peut provoquer des toux secs et une irritation nasale, la peau souffre également puisqu’elle devient sèche, irritée, craquelée,  voire même pelée. De plus, l’air froid à l’extérieur, n’arrange pas les choses puisqu’il attaque également la peau.

L’utilisation d’un humidificateur pour ajouter de l’humidité à l’air intérieur peut alors aider à garder la peau en bonne santé.

Avantage pour la maison

L’humidité d’un humidificateur peut être utile dans la maison. Toutes les plantes d’intérieur qui aiment l’humidité peuvent devenir plus vibrantes et les planchers ou les meubles en bois peuvent durer plus longtemps. L’humidité peut également aider à empêcher le papier peint de se fissurer et à l’électricité statique de s’accumuler.

L’air humide peut également être plus chaud que l’air sec. Ce qui pourrait aider une personne à économiser de l’argent sur les factures de services publics pendant les mois d’hiver.

Les risques à prendre en compte avant d’utiliser un humidificateur d’air

Les risques

Un humidificateur peut être un excellent moyen d’ajouter de la fraîcheur à la maison, mais il existe certains risques à considérer.

Humidificateurs sales

Les humidificateurs transforment l’eau en vapeur respirable dans l’air. Un réservoir sale ou infestée de microbes produira également une vapeur infestée.

En effet, étant donné que le contenant est sombre et humide, il sera un environnement favorisant le développement et la prolifération de différents germes.

Mais heureusement, un nettoyage régulier peut aider à prévenir tout risque. Veillez  donc, à toujours nettoyer soigneusement votre humidificateur en suivant scrupuleusement les indications données par le fabricant. Nous noterons par exemple ces quelques faits :

  • Remplacez l’eau de votre appareil autant de fois que possible.
  • Si l’humidificateur a un filtre, assurez-vous de le remplacer souvent.
  • Faites attention au enfants.

Trop d’humidité

Même si un peu d’humidité dans l’air peut être une bonne chose, il ne faut pas non plus en mettre trop. En effet, un taux d’humidité élevé peut rendre la respiration difficile? Il arrive même dans certains cas que certaines allergies se trouvent aggravées. Les allergènes courants comme les acariens et les moisissures prospèrent dans des environnements contenant plus de 55 d’humidité.

Ainsi, pour savoir si vous êtes bien dans les seuls recommandés, il est primordial d’installer un humidimètre ou un hygromètre dans la pièce. Certains humidificateurs ont des méthodes intégrées pour mesurer l’humidité, tandis que d’autres nécessitent un compteur autonome. A savoir que pour être en bonne santé, un taux d’humidité entre 30 à 55% serait idéal.

Utiliser de l’eau dure ou de l’eau du robinet

De nombreux fabricants recommandent d’utiliser uniquement de l’eau pure et propre dans leurs humidificateurs. Si vous vous demandez pourquoi il ne faut pas y déroger, voici quelques raison :

L’eau du robinet non filtrée peut contenir des minéraux et des particules non recommandés. Et cela à des niveaux plus élevés que l’eau purifiée ou distillée. De plus, les minéraux provenant de l’eau du robinet comme le calcaire peuvent s’accumuler dans la machine et l’endomager.

Il se peut également qu’on inhale ces particules de minéraux une fois qu’ils sont pousser dans l’air par l’humidificateur. Ils peuvent également se déposer dans la pièce.

Types d’humidificateurs

Types d'humidificateurs

La plupart des humidificateurs ont la même fonction de base, pour ajouter de l’humidité à l’air. Mais de nombreux types sont disponibles :

  • Vaporisateurs à vapeur : ils utilisent de l’électricité pour créer de la vapeur qui se refroidit avant de quitter l’unité. Cependant, il existe un risque de brûlure de la peau. Les parents doivent, donc, éviter d’utiliser des vaporisateurs à vapeur autour des enfants.
  • Humidificateurs à ultrasons : au lieu de l’électricité, ces unités utilisent des vibrations pour vaporiser l’eau.
  • Évaporateurs : ils produisent de l’humidité en soufflant de l’air au-dessus de l’eau qui s’évapore.
  • Humidificateurs à turbine : ils sont généralement adaptés aux enfants. Plutôt que d’utiliser de la chaleur, ce type d’humidificateur actionnent des disques rotatifs pour vaporiser l’eau.
  • Humidificateurs centraux : on connecte l’un de ces appareils à la climatisation centrale de la maison ou du bureau pour ajouter de l’humidité à tout l’espace.

Les tailles peuvent également varier.

  1. Les humidificateurs à console sont suffisamment grands pour ajouter de l’humidité à toute la maison ou au bureau.
  2. Les humidificateurs personnels, quant à elles, sont portables et faciles à transporter.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cet article est présent dans la catégorie : Tendances. Ajoutez le à vos favoris avec ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.